top of page
BACKGROUND BLOG.jpg
  • The Enthusiast

From Seed to Smoke 4/7

A Journey into the Heart of Tobacco with Chateau Diadem - Part 4: Fermentation


English and French Below

Fermentation is an essential, even crucial step in the making of a cigar. It's during this complex process that tobacco reaches its peak quality. Poorly fermented tobacco is immediately noticeable when lighting a cigar, highlighting the importance of this stage.

After drying, tobacco leaves are gathered into bales or stacks, also called "pilón". These stacks are carefully monitored to control temperature and humidity, two key factors that influence the fermentation process.

As the temperature naturally rises inside the stack, fermentation begins. This natural biochemical process removes any remaining impurities in the tobacco and also allows for the emergence of distinct flavors and aromas.

Tobacco leaves are regularly aerated and rearranged to ensure even fermentation. This process is repeated several times and can last from a few months to several years, depending on the type of tobacco and the desired outcome.

It's worth noting that fermentation is more an art than a science. It's the craftsman's skill, his experience, and his knowledge of tobacco that determine the precise moment when fermentation has reached its optimal point.

Well-fermented tobacco will produce a cigar that burns evenly, with a rich and complex flavor. This is what makes the difference between an ordinary cigar and an exceptional one.

In the next part of our series, we will cover the cigar-making stage, where fermented tobacco leaves are transformed into true works of art.

 

De la Graine au Cigare : Un Voyage au Coeur du Tabac avec Chateau Diadem - Partie 4: La Fermentation

La fermentation est une étape essentielle, voire cruciale, dans la fabrication du cigare. C'est au cours de ce processus complexe que le tabac atteint le summum de sa qualité. Un tabac mal fermenté se remarquera immédiatement lors de l'allumage d'un cigare, ce qui souligne l'importance de cette étape.

Après le séchage, les feuilles de tabac sont rassemblées en balles ou en piles, aussi appelées "pilón". Ces piles sont soigneusement surveillées pour contrôler la température et l'humidité, deux facteurs clés qui influencent le processus de fermentation.

Au fur et à mesure que la température augmente naturellement à l'intérieur de la pile, la fermentation commence. Ce processus biochimique naturel élimine les impuretés restantes dans le tabac et permet également l'émergence de saveurs et d'arômes distincts.

Les feuilles de tabac sont régulièrement aérées et réarrangées pour garantir une fermentation uniforme. Ce processus est répété plusieurs fois et peut durer de quelques mois à plusieurs années, en fonction du type de tabac et du résultat souhaité.

Il convient de souligner que la fermentation est plus un art qu'une science. C'est le savoir-faire de l'artisan, son expérience et sa connaissance du tabac qui déterminent le moment précis où la fermentation a atteint son point optimal.

Un tabac bien fermenté donnera un cigare qui brûle uniformément, avec une saveur riche et complexe. C'est ce qui fait la différence entre un cigare ordinaire et un cigare exceptionnel.

Dans la prochaine partie de notre série, nous aborderons l'étape de la confection du cigare, où les feuilles de tabac fermentées sont transformées en de véritables œuvres d'art.


35 views0 comments

Recent Posts

See All
bottom of page